Recueillement à Logonna malgré le confinement

Notre hommage aux victimes de la Seconde Guerre Mondiale a été marqué le samedi 8 mai par la participation de deux élèves de l’Ecole Navale du Poulmic. L’émotion est toujours vive lorsque l’on évoque la disparition de militaires dans un conflit, mais les victimes civiles nous touchent plus profondément, surtout quand les circonstances de leur mort sont rappelées.

L’assistance, très attentive aux paroles d’André Ségalen citant des faits précis de sa carrière dans l’Armée de l’Air, afin de démontrer aux futurs commandants d’unités présents, la manière de s’y prendre pour que leur subordonnés aient conscience du Devoir de Mémoire, a eu le cœur serré quant il a parlé de ces trois sœurs tuées par les bombardements sur Logonna-Daoulas, elles n’avaient que 2, 4 et 9 ans !

Nadège Guillier a lu ensuite le message de la Ministre déléguée auprès de la Ministre des Armées, des Anciens Combattants et du Devoir de Mémoire. Fabrice Ferré notre Maire était tout fier de déposer la gerbe, aidé de deux jeunes Lieutenants, le plus jeune étant originaire de Daoulas. La Marseillaise chantée par l’assistance a clôturé notre émouvant hommage.

Vivement le retour du public et de nos jeunes du Conseil Municipal…